Française des Jeux

Française des Jeux

Avis FDJ : Faut-il souscrire et acheter des actions Française des Jeux en Bourse

edit: ma section de réponse tardive avec la dernière mise à jour des données

Beaucoup d’encre coule sur les Jeux français. Faut-il acheter des actions ou non. Certains côté affaires plébiscitent anticrise voir d’un mauvais œil l’emprise de l’Etat, malgré la baisse du capital du groupe avec de mauvais souvenirs à l’esprit lors de l’introduction précédente.

Beaucoup d’entre vous devez demander mon avis. Je lui ai répondu individuellement jusqu’à présent. Mais je pense que, alors que l’offre sera bientôt lancé et le prix est connu, il est important de résumer pour vous de décider de rester volontairement loin des nombreuses opinions étaient plus politique que rationnelle.

L’offre de lancement sera être de 7 à 20 Novembre avec la première cotation le 21 Novembre. L’Etat augmentera 70-20% de la participation du JDF.

Картинки по запросу Française des Jeux

Entrée en bourse de la Française des jeux : faut-il, ou non, acheter des actions ?

Maintenant, il est possible de stocker de l’ordre du jeu français, avant que le groupe IPO le 21 Novembre. Europe 1 entretien des commerçants sur la valeur de cet investissement.
AVIS
Maintenant, vous pouvez commander des actions dans le jeu français (FDJ). Dans le cadre de la privatisation de la loterie, des jeux et des sports début paris, l’abonnement à partir de jeudi. Il devrait durer jusqu’au 19 Novembre pour les individus (de jusqu’à 20 Novembre pour un investisseur important), avant l’introduction en bourse le 21 Novembre. Cette action va coûter entre 16,50 et 19,90 euros, ministre de l’Economie Bruno Le Maire, les colonnes du Parisien. Mais cet investissement, présenté comme la clé d’une grande opération populaire par le gouvernement, il est vraiment intéressant? Europe 1 question posée ce marchand.

« En tant que père, il est vraiment un bon investissement. » « Ce sont des entreprises qui sont déjà rentables. Les dividendes seront très intéressants. Il est un investissement sûr », a déclaré Luka traders professionnels sur le marché Kreshendo manger la défense. Au lieu de cela, son patron, Tarek Elmarhi, plus réservés: « Personnellement, je ne vais pas produire 4 à 6% (. Les estimations de la Securities FDJ, comme le montant des dividendes attendus par le groupe 2019, ndlr), ce que nous ferons avec facilité sur le marché, « explique t-il. « Par contre, si je ne suis pas l’activité de négociation, comme un père qui veut investir dans le long terme, ce qui est vraiment un bon investissement. »

Par-dessus tout, le buzz autour de cette introduction en bourse pourrait tenir quelques déceptions individuelles. « Il y a une euphorie générale que le temps. Tout le monde en parle, même des gens qui ne savent rien et ont aucune action sur le marché boursier », note Stéphane aussi des commerçants. « Nous devons juste gérer le risque. Si le stock perd 20% le premier jour, on n’a pas besoin de paniquer, en disant seulement qu’il était un investissement à long terme. »

L’avantage principal de l’action est que même FDJ en temps de crise, en particulier en temps de crise, d’ailleurs, les Français a continué à jouer à la loterie ou au début du jeu.

Картинки по запросу Française des Jeux

La Française des Jeux en chiffres c’est quoi ?

Déjà, la force du jeu français des dividendes. Une sorte de rente depuis 80% FDJ distribuer des bénéfices.

La preuve, il doit voir des entreprises comme IDSUD qui ont perdu de l’argent sur les activités pour l’année, mais a encore une capitalisation importante. En fait, la société a plus de 2% du JDF pendant des années et recevoir des dividendes qui permet de financer le groupe non rentables. Et la capitalisation de ces mesures est étroitement liée à cette valeur et environ 2% dans le JDF. Et la privatisation FDJ, contribuera à offrir de la valeur à 2% de parts de marché. Autrement dit, la force de l’impact de l’activité stable et évidemment récompensé FDJ avec une belle performance.

Картинки по запросу Française des Jeux

Mais tout ne sera qu’une question de prix.

J’aime rarement participé à l’introduction en bourse en raison de la logique des choses, il est dans l’intérêt des émetteurs et des banques qui l’accompagnent, à des actions de liste au prix le plus élevé pour récupérer max. Donc, nous nous retrouvons avec souvent cher de payer une entreprise qui va vraiment vous donner au-delà des attentes pour que l’opération soit rentable pour les actionnaires.

Mais ici, le gouvernement se cours de l’argent, plus de 10 ans de dividende une fois. Mais aussi le but comme il montre le droit des traités, un plan d’épargne-retraite, sa volonté de tuer fonds en euros et inciter les Français à investir dans des actions est de déplacer les économies françaises à l’investissement. Ils ne veulent pas perdre et que vous voulez que ce soit un succès durable.

Dans ce cas, ils offrent des prix qui feront l’opération un succès à mon avis, parce que les fichiers ne seront pas pas cher sur le rendement attendu et la PER. Et cela va attirer des fonds et un petit flotteur fera le reste.

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *